Mise au point

Plantes et épilepsie

Mis en ligne le 28/11/2018

Mis à jour le 04/12/2018

Auteurs : E. Pruvost-Robieux, M. Gavaret

  • 24 % des patients suivis en centre tertiaire d'épileptologie consomment des thérapeutiques alternatives et complémentaires non médicamenteuses, et 41 % d'entre eux, des plantes médicinales.
  • Ils ne rapportent généralement pas ces consommations à leur médecin en raison de leur “apparente innocuité”.
  • Certaines plantes médicinales ont des effets convulsivants ou anticonvulsivants.
  • Le cannabidiol, en association avec le traitement antiépileptique conventionnel, entraîne une réduction de la fréquence des crises dans le syndrome de Dravet et dans celui de Lennox-Gastaut. Des études complémentaires sont nécessaires.
Liens d'interêts

E. Pruvost-Robieux et M. Gavaret déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Dr Estelle PRUVOST-ROBIEUX

Médecin, Neurologie, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Martine GAVARET

Médecin, Neurologie, Centre hospitalier Sainte-Anne, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Neurologie
thématique(s)
Épilepsie
Mots-clés