Revue de presse (RDP)/Actualités Recherche

SEP-PP : intérêt d'un traitement de fond pour retarder le fauteuil roulant

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : X. Moisset

À l'exception de l'ocrélizumab, il n'existe pas d'options thérapeutiques validées pour la SEP-PP. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'efficacité des traitements utilisés (même hors AMM) sur le risque de devenir dépendant d'un fauteuil roulant (EDSS = 7). Les données du registre italien de la SEP ont été extraites en novembre 2018. Les patients qui présentaient les critères d'inclusion de l'étude ORATORIO (EDSS entre 3 et 5 pour une durée d'évolution ≤ 10 ans et jusqu'à 6,5 pour une durée de maladie jusqu'à 15 ans) ont été sélectionnés. Parmi les 665 patients (43 ± 11 ans ; 55 % femmes) incluables, 452 avaient reçu un traitement. Enfin, 409 patients ont pu être appariés par score de propension (288 patients traités et 121 patients non traités). ( ... )

Liens d'interêts

X. Moisset déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Xavier MOISSET
Dr Xavier MOISSET

Médecin
Neurologie
CHU Gabriel Montpied, Clermont-Ferrand
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Neurologie