Dossier

Odorat et phéromones

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : M. Humbert, V. Patron, M. Hitier, J. Bois, E. Micault

  • Le système olfactif humain peut être scindé en 2 grandes catégories, la première est la reconnaissance des stimuli olfactifs environnementaux (odeur des aliments, des fleurs, etc.), qui assure une interaction non visuelle avec le milieu extérieur. La seconde est la reconnaissance des stimuli olfactifs médiés par les phéromones permettant une interaction entre les individus d'une même espèce.
  • Le nerf terminal chez l'homme a été individualisé de façon distincte d'abord chez le foetus et le nourrisson, puis au niveau du cerveau adulte et de la lame criblée antérieure. Cependant, il est peu décrit dans les manuels d'anatomie moderne et reste insuffisamment connu alors qu'il joue un rôle probablement central dans le comportement de la reproduction.
Liens d'interêts

M. Humbert, V. Patron, M. Hitier, J. Bois, E. Micault déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteur
Dr Maxime HUMBERT

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
CHU de Caen, Caen
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
ORL
Mots-clés