Dossier

Place de l'antibiothérapie dans les rhinosinusites maxillo-ethmoïdales aiguës non compliquées de l'enfant

Mis en ligne le 11/12/2018

Mis à jour le 12/12/2018

Auteurs : V. Couloigner

  • Le diagnostic de rhinosinusite aiguë de l'enfant repose exclusivement sur la clinique.
  • Il doit être porté devant la persistance au-delà de 10 jours d'une rhinorrhée, purulente ou non, ou d'une toux diurne.
  • Dans ce cadre, l'imagerie et les prélèvements bactériologiques sont inutiles.
  • Une antibiothérapie orale est justifiée (amoxicilline durant 7 à 10 jours pour les recommandations françaises) [grade B].
  • Cependant, il n'existe aucune preuve qu'une telle antibiothérapie prévienne les complications ou le passage à la chronicité.
Liens d'interêts

V. Couloigner déclare ne pas avoir de liens d’intérêts

auteur
Pr Vincent COULOIGNER

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital Necker-Enfants malades, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
ORL,
Pédiatrie
Mots-clés