Dossier

Traitement par paliers des rhinites allergiques et immunothérapie allergénique

Mis en ligne le 11/12/2018

Mis à jour le 12/12/2018

Auteurs : G. Dutau

  • Depuis près de 20 ans, le consensus ARIA (Allergic rhinitis and its impact on asthma) et ses mises à jour successives ont bien codifié les symptômes de la rhinite allergique, ses comorbidités, le risque d'asthme et sa gestion thérapeutique par paliers (accord professionnel).
  • Les symptômes intermittents légers (≤ 4 j/sem. et ≤ 4 sem. successives) nécessitent des anti-H1 par voie générale ou intra­nasale, les corticoÏdes intranasaux étant utiles en cas d'obstruction nasale (accord professionnel).
  • Les symptômes intermittents modérés à sévères (> 4 j/sem.et > 4 sem. successives) font surtout appel à un corticoÏde intranasal administré de façon continue pendant toute la durée de l'exposition allergénique (niveau de preuve A).
  • L'immunothérapie allergénique est indiquée si les symptômes de rhinites allergiques (RA) s'aggravent d'une année sur l'autre, non contrôlés par les traitements symptomatiques (niveau de preuve B).
  • L'ITSL remplace l'ITSC, facile (gouttes ou comprimés à délitement sublingual pour les pollens) et sûre (accord professionnel).
Liens d'interêts

G. Dutau déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
centre(s) d’intérêt
ORL,
Pédiatrie
thématique(s)
Allergie
Mots-clés