Dossier

Durée du traitement anticoagulant après un 1er épisode d'embolie pulmonaire

Mis en ligne le 30/06/2020

Auteurs : F. Couturaud

  • La durée du traitement anticoagulant est soit courte (3 ou 6 mois), soit non limitée d'emblée.
  • En cas de MVTE (maladie veineuse thromboembolique) provoquée par un facteur majeur transitoire, le traitement est court.
  • Dans le cas d'une 1re embolie pulmonaire à haut risque de décès ou en présence d'une thrombophilie majeure (déficit en antithrombine, syndrome des antiphospholipides) ou d'une embolie pulmonaire non provoquée récidivante, la durée du traitement anticoagulant est non limitée.
  • Dans le cas d'une MVTE non provoquée, le choix entre traitement court et traitement non limité repose sur l'évaluation de la gravité de l'épisode initial, de la présence de facteurs de modulation et du risque hémorragique.
  • Dans le cas d'une MVTE associée à un cancer, le traitement est de 6 mois minimum et poursuivi tant que le cancer est actif ou nécessite un traitement anticancéreux.
Liens d'interêts

F. Couturaud déclare avoir des liens d’intérêts avec : Pfizer (financement d’un projet de recherche) ; BMS, Bayer, Boehringer, Daiichi, LEO Pharma, AstraZeneca (membre de board) ; AstraZeneca, BMS, Bayer, Boehringer, Sanofi, Daiichi, Actelion, GSK (participation à des essais thérapeutiques).

auteur
Pr Francis COUTURAUD

Médecin
Pneumologie
CHU La Cavale Blanche, Brest
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pneumologie
thématique(s)
Embolie pulmonaire
Mots-clés