Cas clinique

Grand Prix HTAP - 1er lauréat : Une fin de grossesse compliquée

Mis en ligne le 05/11/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 235,29 Ko)

Une femme de 22 ans souffrant d'un lupus et d'une hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) se présente en 2010, au septième mois d'une grossesse désirée.

Son HTAP a été découverte dans le cadre d'un bilan systématique en 2005, et un traitement par bosentan a alors été introduit. Des cures de cyclophosphamide ont été réalisées la même année du fait de l'apparition d'une protéinurie. En 2006, devant une dégradation clinique et hémodynamique, du sildénafi l y est associé. Sous bithérapie, la situation s'améliore, et la patiente, insouciante, néglige de venir aux bilans de contrôle programmés et oublie également la contre-indication de grossesse.

auteurs
Dr François PICARD

Médecin, Cardiologie et maladies vasculaires, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Claire DROMER

Médecin, Pneumologie, Hôpital Haut-Lévêque, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Karine NUBRET-LE CONIAT

Médecin, Anesthésie-réanimation, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Alain REMY

Médecin, Anesthésie-réanimation, CHU, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Gynécologie et obstétrique,
Pneumologie
thématique(s)
HTAP
Mots-clés