Onco-pneumologie

L'immunothérapie des cancers bronchopulmonaires non à petites cellules : actualités et perspectives

Mis en ligne le 18/12/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 2,60 Mo)
  • L'inhibition des points de contrôle de la réponse immunitaire antitumorale conduit à une renaissance de l'immunothérapie dans les cancers bronchopulmonaires.
  • Plusieurs inhibiteurs du point de contrôle PD-1 ou PD-L1 sont en cours de développement.
  • Le profil d'efficacité et de tolérance de ces inhibiteurs est spécifique, avec la possibilité de survenue d'effets indésirables inflammatoires ou auto-immuns.
  • L'expression de PD-L1 pourrait représenter un biomarqueur prédictif de l'efficacité de certains de ces inhibiteurs, mais son évaluation est complexe.
  • Le nivolumab apporte un bénéfice de survie globale à partir de la seconde ligne thérapeutique, et a une autorisation de mise sur le marché pour les carcinomes épidermoïdes dans cette situation.
auteur
Pr Nicolas GIRARD
Pr Nicolas GIRARD

Médecin
Pneumologie
Institut du thorax Curie-Montsouris, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie thoracique,
Pneumologie
Mots-clés