Mise au point

Interruption de la veine cave inférieure : modalités et indications

Mis en ligne le 05/11/2015

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 385,66 Ko)
  • Il existe un paradoxe entre l'utilisation fréquente des filtres caves et leur faible niveau de preuve.
  • L'ajout d'un filtre cave optionnel en plus d'un traitement conventionnel ne permet pas d'améliorer le pronostic des patients avec embolie pulmonaire associée à une thrombose veineuse profonde, sous réserve d'un traitement anticoagulant adapté et bien conduit.
  • Le filtre cave garde sa place chez les patients présentant une contre-indication (accident hémorragique, chirurgie urgente) à un traitement anticoagulant, dans les 3 à 6 mois suivant un événement thromboembolique et chez les rares patients présentant une embolie pulmonaire malgré un traitement anticoagulant bien conduit.
  • Chez les patients ayant reçu un filtre optionnel devant une contre-indication temporaire au traitement anticoagulant, ce dernier doit être repris dès que possible à dose efficace et une évaluation spécialisée pour retrait programmée systématiquement.
auteurs
Pr Laurent BERTOLETTI

Médecin, Pneumologie, Hôpital Nord, CHU, Saint Etienne, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Hervé DECOUSUS

Médecin, Médecine interne, Hôpital Nord, CHU, Saint Étienne, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Patrick MISMETTI

Médecin, Pharmacologie, Hôpital Nord, CHU, Saint-Étienne, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie
thématique(s)
Embolie pulmonaire
Mots-clés