Dossier

Physiopathologie de l'hypertension pulmonaire thromboembolique chronique

Mis en ligne le 30/04/2021

Auteurs : O. Mercier, F. Perros, C. Guignabert

L'augmentation des résistances pulmonaires est liée, d'une part, à l'obstruction vasculaire par du tissu fibreux et, d'autre part, au développement d'une microvasculopathie secondaire.

Liens d'interêts

O. Mercier, F. Perros et C. Guignabert déclarent avoir des liens d’intérêts avec MSD (honoraires pour participation à des réunions scientifiques).

F. Perros et C. Guignabert déclarent avoir des liens d’intérêts avec Acceleron, Actelion/Janssen et MSD (financements de projets de recherche).

auteurs
Pr Olaf MERCIER

Médecin, Chirurgie thoracique et cardio-vasculaire, Hôpital Marie Lannelongue, Le Plessis Robinson, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Fréderic PERROS

Médecin, Inserm U999, Centre chirurgical Marie Lannelongue, Le Plessis-Robinson, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Christophe GUIGNABERT

Médecin, Biologie moléculaire, Inserm U999, Hôpital Marie Lannelongue, Le Plessis Robinson, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie,
Cardiologie
thématique(s)
Hypertension pulmonaire
Mots-clés