Données nouvelles

Risques d’affections allergiques associés à la fréquentation des piscines chlorées pendant l’enfance

Mis en ligne le 26/06/2012

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,05 Mo)
» Le chlore et ses dérivés contaminant l’eau et l’air des piscines sont de puissants oxydants qui peuvent endommager les barrières épithéliales protégeant les voies respiratoires des baigneurs.
» Chez le nourrisson ou le jeune enfant, les altérations épithéliales induites par les produits de chloration en piscine peuvent exercer un rôle adjuvant dans la sensibilisation allergique et donc dans le développement du terrain atopique.
» Lorsque la pratique de la natation devient régulière, l’irritation chronique des barrières épithéliales par les piscines chlorées peut faciliter l’expression clinique de l’allergie sous forme de rhinite ou d’asthme et donc exercer un effet adjuvant dans la marche allergique.
centre(s) d’intérêt
Pneumologie
Mots-clés