Mise au point

Transplantation pulmonaire chez les patients atteints de pneumopathie interstitielle diffuse

Mis en ligne le 28/02/2021

Auteurs : J. Bermudez, C. Gautier, B. Coiffard, M. Reynaud-Gaubert

  • La transplantation pulmonaire doit être proposée à tous les patients atteints d'une PID, quels qu'en soient l'aspect morphologique, PIC ou PINS fibrosante, le caractère idiopathique ou secondaire, et dès lors qu'il existe un retentissement fonctionnel respiratoire évolutif en dépit d'un traitement médical optimal.
  • L'évolution des patients atteints de FPI est imprévisible et doit conduire à adresser ceux ayant un âge compatible avec la transplantation à un centre dédié pour un premier contact précoce.
  • Sauf limite d'âge ou comorbidité(s) sévère(s) évidente(s), tout patient atteint d'une PID sera évalué (bilan de faisabilité) pour une transplantation pulmonaire indépendamment de l'étiologie de celle-ci.
  • La survie médiane post-transplantation est de 5,2 ans pour les patients atteints de FPI et de 6,7 ans pour ceux ayant une PID non idiopathique.
Liens d'interêts

J. Bermudez, C. Gautier, B. Coiffard et M. Reynaud‑Gaubert déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteurs
Pr Martine REYNAUD-GAUBERT

Médecin, Pneumologie, CHU Nord, Marseille ; URMITE-CNRS-IRD UMR 6236, Aix-Marseille Université, Marseille, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Pneumologie
thématique(s)
Transplantation pulmonaire
Mots-clés