Dossier

Cannabis et céphalées

Mis en ligne le 30/06/2020

Auteurs : E. Leroux

  • Le système endocannabinoïde pourrait jouer un rôle dans la pathophysiologie migraineuse. Plusieurs particularités de ce système ont été observées dans des modèles animaux ou chez les patients migraineux.
  • La complexité de la pharmacologie des phytocannabinoïdes rend leur utilisation clinique difficile à systématiser.
  • Le cannabis ne devrait pas être recommandé pour le traitement de la migraine en l'absence de preuves scientifiques probantes.
  • Le cannabis est associé à des risques. Le syndrome de vomissements cycliques, le syndrome de ­vaso­constriction cérébrale réversible et la céphalée médicamenteuse sont à considérer chez les migraineux.
  • Le cannabis ne devrait pas être recommandé pour le traitement de l'algie vasculaire de la face.
Liens d'interêts

E. Leroux déclare avoir des liens d’intérêts avec Novartis, Teva Canada Innovation, Eli Lilly, Allergan, Aralez, Medscape et McKesson Canada.

auteur
Dr Elizabeth LEROUX

Médecin
Neurologie
CHUM, Montreal
Canada
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie,
Neurologie
Mots-clés