Dossier

Les hommes et les femmes sont-ils égaux devant le risque cardiovasculaire lié au tabagisme ?

Mis en ligne le 20/04/2017

Auteurs : Daniel Thomas

Lire l'article complet (pdf / 220,65 Ko)
  • En France, l'évolution du tabagisme féminin a été majeure ces 30 dernières années.
  • Les conséquences en sont une augmentation significative et une précocité inhabituelle de toutes les pathologies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux et pathologie aortique).
  • Des facteurs associés (contraception orale combinée, répartition inégale selon le genre des autres facteurs de risque cardiovasculaire) renforcent l'impact cardiovasculaire du tabagisme féminin.
  • À tabagisme équivalent, les femmes ont un risque de maladie coronaire supérieur de 25 % à celui qu'encourent les hommes.
  • La prise de conscience du risque est plus faible chez les femmes que chez les hommes et la prise en charge médicale est insuffisante. Une aide médicamenteuse est plus souvent nécessaire pour réussir le sevrage.
  • La prise en charge du tabagisme féminin est une priorité majeure de santé publique.

La plupart des facteurs de risque cardiovasculaire sont semblables chez les hommes et les femmes. Ce sont, d'une part, les facteurs de risque modifiables tels que l'hypertension, le diabète, l'hypercholestérolémie, le tabagisme, la sédentarité et l'obésité, et, d'autre part, les facteurs de risque non modifiables tels l'âge, le sexe et les antécédents familiaux. Cependant, le statut hormonal des femmes jouerait un rôle protecteur spécifique, expliquant le caractère inhabituel des complications cardiovasculaires avant la ménopause et un décalage d'environ 10 ans par rapport aux hommes pour les premiers accidents cardiovasculaires. Indépendamment de ces facteurs hormonaux, il est possible que cette disparité s'explique par les différences dans la répartition des facteurs de risque, et ce schéma peut, en particulier, être grandement et spécifiquement bouleversé par la présence ou non d'un tabagisme.


FIGURES

Références

1. Ng M, Freeman MK, Fleming TD et al. Smoking prevalence and cigarette consumption in 187 countries, 1980-2012. JAMA 2014;311:183-92.

2. Guignard R, Beck F, Richard JB, Lermenier A, Wilquin JL, Nguyen-Thanh V. La consommation de tabac en France en 2014 : caractéristiques et évolutions récentes. Inpes. Évolutions 2015. www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1623.pdf

3. Ribassin-Majed L, Hill C. Trends in tobacco-attributable mortality in France. Eur J Public Health 2015;25:824-8.

4. Gabet A, Danchin N, Olié V. Infarctus du myocarde chez la femme : évolutions des taux d’hospitalisation et de mortalité, France, 2002-2013. BEH 2016;7-8:100-8.

5. Bejot Y, Legris M, Daumas A et al. Les accidents vasculaires cérébraux de la personne jeune : une pathologie émergente chez la femme comme chez l’homme. Apports du Registre dijonnais des AVC (1985-2011). BEH 2016;7-8:118-25.

6. Robert M, Juillière Y, Gabet A, Kownator S, Olié V. Anévrismes de l’aorte abdominale et dissections aortiques : patients hospitalisés et mortalité, France, 2000-2013. BEH 2015;38-39:724-32.

7. Lopez AD, Collishaw NE, Piha T. A descriptive model of the cigarette epidemic in the developed countries. Tob Control 1994;3:242-7.

8. Farley TM, Meirik O, Chang CL, Poulter NR. Combined oral contraceptives, smoking, and cardiovascular risk. J Epidemiol Community Health 1998;52:775-85.

9. Benowitz NL, Lessov-Schlaggar CN, Swan GE, Jacob P 3rd. Female sex and oral contraceptive use accelerate nicotine metabolism. Clin Pharmacol Ther 2006;79:480-8.

10. Leifheit-Limson EC, D’Onofrio G, Daneshvar M et al. Sex differences in cardiac risk factors, perceived risk, and health care provider discussion of risk and risk modification among young patients with acute myocardial infarction: The VIRGO Study. J Am Coll Cardiol 2015;66:1949-57.

11. Anand SS, Islam S, Rosengren A et al.; INTERHEART Investigators. Risk factors for myocardial infarction in women and men: insights from the INTERHEART study. Eur Heart J 2008;29:932-40.

12. Jamrozik K, McLaughlin D, McCaul K et al. Women who smoke like men die like men who smoke: findings from two Australian cohort studies. Tob Control 2011;20:258-65.

13. Huxley RR, Woodward M. Cigarette smoking as a risk factor for coronary heart disease in women compared with men: a systematic review and meta-analysis of prospective cohort studies. Lancet 2011;378:1297-305.

14. Tolstrup JS, Hvidtfeldt UA, Flachs EM et al. Smoking and risk of coronary heart disease in younger, middle-aged, and older adults. Am J Public Health 2014;104:96-102.

15. Simon T, Mary-Krause M, Cambou JP et al.; USIC investigators. Impact of age and gender on in-hospital and late mortality after acute myocardial infarction: increased early risk in younger women: results from the French nation-wide USIC registries. Eur Heart J 2006;27:1282-8.

16. Smith PH, Kasza KA, Hyland A et al. Gender differences in medication use and cigarette smoking cessation: results from the International Tobacco Control Four Country Survey. Nicotine Tob Res 2015;17:463-72.

17. McKee SA, Smith PH, Kaufman M et al. Sex differences in varenicline efficacy for smoking cessation: a meta-analysis. Nicotine Tob Res 2016;18:1002-11.

18. Weinberger AH, Smith PH, Allenet SS et al. Systematic and meta-analytic review of research examining the impact of menstrual cycle phase and ovarian hormones on smoking and cessation. Nicotine Tob Res 2015;17:407-21.

19. Pirie K, Peto R, Reeves GK, Green J, Beral V; Million Women Study Collaborators. The 21st century hazards of smoking and benefits of stopping: a prospective study of one million women in the UK. Lancet 2013;381:133-41.

20. Chomistek AK, Chiuve SE, Eliassen AH, Mukamal KJ, Willett WC, Rimm EB. Healthy lifestyle in the primordial prevention of cardiovascular disease among young women. J Am Coll Cardiol 2015;65:43-51.

Liens d'interêts

L’auteur déclare être consultant pour les laboratoires Pfizer, Pierre Fabre Santé et Novartis, et avoir fait des présentations pour les laboratoires Pfizer, Pierre Fabre Santé, Novartis, AstraZeneca.

auteur
Pr Daniel THOMAS
Pr Daniel THOMAS

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Institut de cardiologie, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Charenton le Pont
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie
Mots-clés