Dossier

Le potentiel thérapeutique de l'interaction homme-robot

Mis en ligne le 07/03/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 701,58 Ko)
  • Les résultats positifs obtenus auprès de patients atteints de troubles du spectre autistique ou de la maladie d'Alzheimer plaident en faveur d'un usage à visée thérapeutique des robots sociaux.
  • L'interaction avec les robots sociaux contribue à une amélioration des troubles de la communication, de l'interaction sociale, du comportement et de l'humeur.
  • L'impact, à moyen et long terme, et les effets indésirables de cet usage, ainsi que les risques psychopathologiques qui lui sont associés ne sont pas connus et devraient faire l'objet d'études.
  • Double de soi ou de l'autre, mobilisant une aire de jeu par ses capacités interactives, le robot social incarne l'objet transitionnel winnicottien et constitue une ressource supplémentaire et originale pour le travail thérapeutique.
auteur
Dr Ritta BADDOURA
Dr Ritta BADDOURA

Psychologue
Institut Mines-Télécom, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie
Mots-clés