Dossier

Schizophrénie : les spécificités hommes-femmes

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : B. Pignon

  • La schizophrénie est plus fréquente chez les hommes.
  • Les hommes souffrant de schizophrénie présentent un âge de début plus précoce, un moins bon fonctionnement prémorbide, et plus de consommation de cannabis que les femmes. À l'inverse, les traumatismes psychologiques infantiles sont plus fréquents chez les femmes souffrant de schizophrénie.
  • Dans la schizophrénie, le sexe masculin est associé à plusieurs autres facteurs pronostiques négatifs : un taux moindre de réponse au traitement, une plus grande fréquence de soins sans consentement et plus d'hospitalisations.
  • Les femmes souffrant de schizophrénie présentent plus de symptômes dépressifs ; les hommes souffrant de schizophrénie ont plus de symptômes négatifs.
  • La surmortalité liée à la schizophrénie est plus importante chez les hommes, notamment en raison des maladies cardiovasculaires et des suicides.
Liens d'interêts

B. Pignon déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Baptiste PIGNON

Médecin
Psychiatrie
Hôpitaux universitaires Henri-Mondor, AP-HP, Créteil
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Psychiatrie
Mots-clés