Dossier

Densités et dépistage mammographique : qui, quand, comment ?

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : C. Dratwa, J.Y. Seror

  • La densité mammographique est un facteur de risque significatif de cancer du sein : les femmes aux seins extrêmement denses ont un risque 4 à 6 fois plus élevé de développer un cancer du sein que celles qui ont des seins en involution lipomateuse.
  • La sensibilité de la mammographie est abaissée chez les femmes avec des seins denses. L'échographie complémentaire détecte les cancers du sein invasifs à un stade précoce.
  • La tomosynthèse réduit le taux de rappel et augmente celui de détection du cancer, mais elle est moins efficace chez les femmes dont les seins sont extrêmement denses.
  • L'IRM mammaire est désormais recommandée tous les 2 à 4 ans chez les patientes aux seins très denses, car elle permet une diminution de la mortalité.
Liens d'interêts

C. Dratwa et J.Y. Seror déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Chloé DRATWA

Médecin
Imagerie médicale
Imagerie Duroc, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Sénologie,
Oncologie sénologie
Mots-clés