Dossier

Diagnostic de ménopause en cas de cancer du sein

Mis en ligne le 30/09/2022

Auteurs : C. Rousset-Jablonski

En situation physiologique, le diagnostic de ménopause est un diagnostic clinique, réalisé de façon rétro­spective, basé sur une période d'aménorrhée consécutive de 12 mois sans cause et dans une tranche d'âge compatible (après 45 ans). Aucun examen complémentaire n'est indiqué. Chez les femmes traitées pour un cancer du sein hormono­dépendant, le statut hormonal à prendre en compte pour le choix de l'hormono­thérapie initiale est celui constaté avant de commencer tout traitement. Si, au diagnostic de cancer du sein, le statut ménopausique n'est pas connu du fait d'une contraception hormonale, il est préférable de considérer par défaut la patiente comme non ménopausée pour le choix de l'hormono­thérapie du cancer. Après traitement d'un cancer, une fluctuation de la fonction ovarienne est fréquente, et une reprise d'activité ovarienne est possible, même après plus de 12 mois d'aménorrhée. Si une échographie pelvienne retrouvant une activité folliculaire ou un dosage d'estradiol augmenté (> 30 pg/mL) permet d'infirmer un diagnostic de ménopause, aucun examen complémentaire ne peut être recommandé pour ce diagnostic.

Liens d'interêts

C. Rousset-Jablonski déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Christine ROUSSET-JABLONSKI

Médecin
Gynécologie
Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard, Lyon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Sénologie,
Oncologie sénologie
Mots-clés