Dossier

Modalités de la prise en charge chirurgicale des patientes mutées

Mis en ligne le 27/06/2013

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 755,43 Ko)
» La méthode de prévention primaire la plus efficace est la chirurgie prophylactique.
» La réduction maximale du risque est obtenue par la combinaison d'une mastectomie bilatérale prophylactique et d'une annexectomie bilatérale prophylactique. L'annexectomie est la seule chirurgie prophylactique qui ait un bénéfice en survie démontré.
» En cas de diagnostic de cancer du sein chez une femme mutée, le traitement conservateur est une option valide. Après le traitement d'un cancer du sein, une mastectomie prophylactique controlatérale réduit le risque de cancer controlatéral mais n'améliore pas la survie.
» En cas d'antécédent de cancer du sein traité, seule l'annexectomie bilatérale prophylactique semble apporter un bénéfice en survie.
auteurs
Dr Tarik IHRAI

Médecin, Chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, Centre Antoine Lacassagne, Nice, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Krishna BENTLEY CLOUGH

Médecin, Oncologie, Institut du sein, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie sénologie,
Sénologie
thématique(s)
Chirurgie,
Traitement
Mots-clés