Dossier

Quelle place pour les inhibiteurs de CDK4/6 en situation précoce ?

Mis en ligne le 30/09/2021

Auteurs : F. Le Du, V. Diéras

  • L'essai de phase III MonarchE, dans lequel des patientes ont été randomisées pour recevoir une hormonothérapie standard avec ou sans abémaciclib, est le premier essai positif des inhibiteurs de cyclines en adjuvant avec une SSRi à 2 ans, respectivement, de 92,3 et 89,3 % (HR = 0,713 ; IC95 : 0,583-0,871 ; p = 0,0009).
  • Les essais PENELOPE-B et PALLAS qui évaluent le palbociclib sont eux négatifs.
  • Un recul plus important sur le devenir des patientes incluses ainsi que les résultats d'autres essais en cours devraient permettre de mieux définir la place des inhibiteurs de cyclines en situation précoce.
Liens d'interêts

F. Le Du déclare avoir des liens d’intérêts avec Pfizer, Novartis, Lilly (travels, advisory boards).

V. Diéras déclare avoir des liens d’intérêts avec Roche/Genentech, Novartis, Lilly, Pfizer, AstraZeneca, AbbVie, MSD, Daiichi Sankyo, Seattle Genetics, Gilead, Eisai, Pierre Fabre Oncologie (consultant, advisory boards).

auteurs
Dr Fanny LE DU

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Véronique DIÉRAS

Médecin, Oncologie, Centre Eugène-Marquis, Rennes, France

Contributions et liens d’intérêts
Mots-clés