Dossier

Vingt ans après les premiers États généraux des malades atteints de cancer, quels changements dans la prise en charge ?

Mis en ligne le 13/01/2019

Mis à jour le 13/01/2019

Auteurs : D. Serin

Depuis les premiers États généraux du cancer lancé par la Ligue contre le cancer en 1998, beaucoup de changements sont survenus dans la prise en charge des cancers en France. Les trois plans cancer successifs ont structuré ces attentes et ces volontés de changement portés par un trio uni et efficace : les soignants, les politiques, et les malades et leur proches. Du dispositif d'annonce au programme personnalisé de soins et de l'après-cancer, un véritable parcours de santé a été identifié, qui a pour but d'améliorer la lisibilité, l'accessibilité et la fluidité de ces parcours individualisés dans la succession des soins que nécessite la maladie. Ce parcours de soins deviendra peut-être un moyen d'évaluer, de labelliser et même de valoriser les parcours de soins dans la maladie cancéreuse. Attention aux défis qui sont notre quotidien : l'augmentation et le vieillissement de la population, l'augmentation du nombre de malades du cancer et une démographie médicale en berne, source de déserts médicaux préjudiciables à l'accès au soins et à leur qualité.

Liens d'interêts

D. Serin déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Daniel SERIN
Dr Daniel SERIN

Médecin
Oncologie
Institut Sainte-Catherine, Avignon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Sénologie,
Oncologie sénologie,
Vie professionnelle
Mots-clés