Mise au point

Frénectomie pour l'alimentation au sein chez les nourrissons présentant une ankyloglossie

Mis en ligne le 01/11/2009

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 134,40 Ko)
Les nourrissons qui présentent une ankyloglossie (adhérence de la langue avec brièveté du frein de la langue) peuvent avoir des difficultés pour téter en raison de leur incapacité à bien saisir le sein. Il en résulte parfois une prise de poids insuffisante et des douleurs du mamelon pour la mère qui peuvent faire abandonner l’allaitement au sein. Dans ce cas, une libération du frein de la langue (frénectomie) peut être indiquée. Jusqu’à présent, cette pathologie n’a pas été étudiée de façon détaillée.
L’objectif de Geddes et al. était de préciser l’efficacité de la frénectomie chez les nourrissons présentant des difficultés persistantes pour prendre le sein, malgré des conseils adaptés, en mesurant le transfert du lait et les mouvements de la langue pendant la tétée au sein, avant et après cette intervention.
centre(s) d’intérêt
Pédiatrie
Mots-clés