Recommandations

Supplémentation en vitamine D et en calcium : les nouvelles recommandations

Mis en ligne le 30/04/2022

Auteurs : M. Bellaïche

  • Depuis les dernières recommandations concernant la supplémentation en vitamine D et en calcium, publiées en 2012 pour l'Europe et en 2013 pour la France [1, 2], une augmentation à la fois des cas de rachitisme et de lithiase urinaire a été observée. De plus, des situations d'intoxication à la vitamine D ont été rapportées par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) en janvier 2021, à la suite de consommations inappropriées de compléments alimentaires contenant de la vitamine D.
  • Pour lutter contre ces déficits et excès délétères, la Société française de pédiatrie a émis de nouvelles recommandations [3] sous l'impulsion des Prs Justine Bacchetta et Agnès Linglart, respectivement première et dernière signataires de l'article [3]. Ces propositions ont été approuvées par les différentes sociétés savantes concernées (Société française de néonatologie, Société française d'endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Société francophone de rhumatologie et de maladie inflammatoire pédiatrique, Société de néphrologie pédiatrique, Groupe francophone d'hépatologie-gastroentérologie et nutrition pédiatriques, Collège national des généralistes enseignants et Association française de pédiatrie ambulatoire).
Liens d'interêts

M. Bellaïche déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en ­relation avec cet article.

auteur
Dr Marc BELLAÏCHE
Dr Marc BELLAÏCHE

Médecin
Pédiatrie
Hôpital Robert-Debré, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pédiatrie