Editorial

À la sortie du tunnel Covid, l'innovation en cancérologie thoracique accélère dans le premier virage de 2022 !


(pdf / 79,60 Ko)

Après plus de deux ans dans le tunnel du Covid, l'année 2022 s'annonce pleine de changements dans nos pratiques professionnelles. De nombreuses initiatives de cohortes nationales ou internationales “Cancer et Covid” ont été mises en place. Ces cohortes ont permis d'identifier les malades atteints de cancer bronchopulmonaire comme à haut risque de Covid grave, en particulier lorsque la maladie était évolutive et traitée par chimiothérapie. Cela nous a conduits à réduire la fréquence de venue des malades à l'hôpital grâce à l'adoption de la télémédecine et l'espacement des cycles d'immunothérapie… L'oncopneumologie s'est investie dans la vaccinologie et a été porteuse de travaux originaux sur la réponse des anticorps après la vaccination anti-SARS-CoV-2, permettant de préciser le schéma vaccinal optimal pour les malades atteints de cancer (cf. revue de presse, p. 7).


 


Liens d'intérêt

J. Cadranel déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet éditorial.