Échos des congrès

Douleurs abdominales fonctionnelles chez l’enfant : nouveautés et approches pratiques

Les douleurs abdominales fonctionnelles (DAF) de l’enfants sont un motif fréquent de consultation. Les dernières classifications médicales repositionnent les DAF en tant que diagnostic positif, nécessitant un examen clinique approfondi. Certains “red flags” cliniques et anamnestiques aident à distinguer les douleurs fonctionnelles et douleurs organiques ; les examens complémentaires peuvent être utiles à condition d’être utilisés de manière réfléchie. La prise en charge varie selon le type de trouble fonctionnel intestinal (TFI), avec des approches médicamenteuses et non médicamenteuses.

Les TFI chez l’enfant, notamment les DAF, sont un motif fréquent de consultation chez le médecin généraliste [1]. Les troubles fonctionnels abdominaux regroupent plusieurs types de douleurs : la dyspepsie fonctionnelle (25 %), le syndrome de l’intestin irritable (SII) (45 %), la migraine abdominale (15 %), à quoi s’ajoutent les douleurs fonctionnelles abdominales non spécifiées (DAFNS) (35 %) (la somme des pourcentages dépasse 100 %, certaines personnes cumulant plusieurs TFI). Ces troubles touchent de nombreux aspects de la vie des enfants, y compris leur participation scolaire, leur bien-être…

L’accès à la totalité de l’article est protégé




Liens d'intérêt

V. Neuranter déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet ­article.