Dossier

Prise en charge d'une prothèse d'épaule douloureuse

Mis en ligne le 20/12/2017

Mis à jour le 21/12/2017

Auteurs : L. Nové-Josserand

  • On distingue 2 situations dans les prothèses douloureuses : une complication classique, l'épaule a toujours été douloureuse depuis l'intervention ; après une période favorable, l'épaule est devenue douloureuse avec une diminution de la fonction articulaire.
  • L'arthroscanner est l'examen pivot toujours associé à un prélèvement bactériologique et à une culture tardive.
  • Le premier diagnostic à évoquer est une infection souvent à bas bruit avec des germes à pousse lente (Propionibacterium acnes).
  • Parmi les autres causes, on retrouve le descellement prothétique mécanique et la malposition des implants, en particulier glénoïdiens, dans les prothèses inversées.
  • Les causes plus spécifiques de douleurs sur prothèse anatomique sont les ruptures de la coiffe des rotateurs. Celles sur prothèse inversée sont la fracture de l'acromion et les encoches glénoïdiennes inférieures.
  • En dernier recours, l'arthroscopie peut démasquer les causes de la douleur.
Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Laurent NOVÉ-JOSSERAND
Dr Laurent NOVÉ-JOSSERAND

Médecin
Chirurgie orthopédique et traumatologique
Centre orthopédique Santy ; hôpital privé Jean-Mermoz, Lyon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Rhumatologie,
Médecine physique & réadaptation
Mots-clés