Point Psy

Quel avenir pour la psychose infantile ?

Mis en ligne le 12/11/2017

Auteurs : M. Boublil

« La névrose serait le résultat d'un conflit entre le moi et le ça, la psychose, elle, l'issue analogue d'un trouble équivalent dans les relations entre le moi et le monde extérieur. » S. Freud, Le moi et le ça.

Pendant des décennies, la notion de psychose infantile, avec ses différentes variantes, a été au centre des préoccupations et des discussions des psychiatres d'enfants. Pendant des décennies, usant et peut-être abusant du terme, on a qualifié des enfants de psychotiques. Aujourd'hui, le mot a quasiment disparu de nos discours (comme celui de névrose d'ailleurs) et de nos diagnostics, mais ce que l'on nommait psychose infantile a-t-il pour autant disparu ? Le nommons-nous autrement ?

Liens d'interêts

L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Dr Michel BOUBLIL

Médecin
Psychiatrie
Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP), Grasse
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Pédiatrie