Dossier

Agonistes du récepteur de la thrombopoïétine de deuxième génération

Mis en ligne le 15/11/2018

Mis à jour le 22/11/2018

Auteurs : P. Sié, R. Favier

  • En moins d'une dizaine d'années, les agonistes du récepteur de la thrombopoïétine de deuxième génération ont confirmé leur intérêt dans le traitement des thrombocytopénies immunes idiopathiques, et les données accumulées d'efficacité et de sécurité ont permis d'élargir leurs indications potentielles aux thrombopénies d'autres origines, au traitement de support des chimiothérapies et post-transplantation, aux insuffisances médullaires multilignées et aux myélodysplasies. La place de ces médicaments, seuls, en association, ou à certaines phases des traitements conventionnels, devra être établie dans ces nouvelles indications par des essais suffisamment larges pour juger de leur bénéfice sur des critères cliniques pertinents et de leur sécurité lors de traitements prolongés.
Liens d'interêts

P. Sié déclare être investigateur-coordonnateur d’un programme hospitalier de recherche clinique national (PHRC) évaluant eltrombopag (Novartis).

R. Favier déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Pr Pierre SIÉ

Médecin, Hématologie, Hôpital Rangueil, CHU, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Rémi FAVIER

Médecin, Hématologie, Hôpital d’enfants Armand-Trousseau, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
Mots-clés