Dossier

Caractérisation phénotypique, cytogénétique et moléculaire des syndromes lymphoprolifératifs non LLC

Mis en ligne le 31/10/2021

Auteurs : L. Mauvieux, L. Miguet, L. Vallat

  • La pathologie lymphoïde B chronique avec cellules circulantes la plus fréquente et la plus connue est la leucémie lymphoïde chronique, pour laquelle le score de Matutes permet, avec l'aspect morphologique, de poser un diagnostic de certitude. Cependant, il existe plusieurs autres syndromes lymphoprolifératifs plus ou moins proches pour lesquels les cellules tumorales peuvent également circuler dans le sang, avec ou sans hyperlymphocytose. Le diagnostic différentiel parfois difficile de ces pathologies repose sur une batterie d'examens biologiques qui doivent être demandés de façon raisonnée, la porte d'entrée du diagnostic reposant sur la cytologie et l'immunophénotypage. Le diagnostic de certitude fait souvent appel à des analyses cytogénétiques
    et/ou moléculaires, sachant que certaines entités restent encore de diagnostic difficile. La caractérisation biologique de ces affections fait l'objet de cet article.
Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Pr Laurent MAUVIEUX

Médecin
Hématologie
Hôpital Hautepierre, Strasbourg
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
Mots-clés