Dossier

Étude de la MRD dans la leucémie lymphoïde chronique : un modèle de recherche d'événements rares

Mis en ligne le 31/10/2020

Auteurs : R. Letestu

  • La mesure de la maladie résiduelle, généralement désignée par l'acronyme anglo-saxon MRD (minimal residual disease), dans la leucémie lymphoïde chronique est un modèle de recherche d'événements rares. D'un point de vue pratique, si les nouvelles approches moléculaires sont prometteuses, la technique de prédilection reste la cytométrie en flux (CMF). Pour des raisons historiques, pratiques, mais aussi grâce aux progrès méthodologiques des dernières années, la CMF est un outil majeur pour le suivi de la maladie résiduelle. Son champ d'application actuel concerne les patients traités dans les essais thérapeutiques, mais une évolution vers une utilisation plus large mais ciblée est une perspective sérieuse.
Liens d'interêts

R. Letestu déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Janssen et Roche.

auteur
Dr Rémi LETESTU

Médecin
Hématologie
CHU Avicenne, Bobigny
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Leucémie Lymphoïde Chronique,
Maladie résiduelle,
MRD
Mots-clés