Dossier

Gammapathies monoclonales de signification rénale

Mis en ligne le 31/12/2021

Auteurs : F. Bridoux

  • Les gammapathies monoclonales de signification rénale (MGRS) sont définies par l'association d'un petit clone B et d'une néphropathie liée à l'immunoglobuline monoclonale (MIg) sécrétée. Les lésions rénales des MGRS, regroupant des atteintes tubulaires et glomérulaires, sont déterminées par les caractéristiques physicochimiques de la MIg. Elles relèvent de mécanismes directs (dépôt tissulaire) ou indirects (activation du complément, activité autoanticorps), indépendants de la masse tumorale. La biopsie rénale avec une étude rigoureuse en microscopie optique, immunofluorescence et microscopie électronique est requise dans la majorité des situations. La précocité du diagnostic et l'obtention rapide d'une réponse hématologique profonde, via des schémas thérapeutiques ciblant spécifiquement la nature du clone pathogène, sont les éléments clés du pronostic rénal et vital à long terme.
Liens d'interêts

F. Bridoux déclare avoir des liens d’intérêts avec Janssen, Sanofi, AstraZeneca et UpToDATE.

auteur
Dr Frank BRIDOUX

Médecin
Néphrologie
CHU de Poitiers, Poitiers
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie hématologie,
Hématologie
Mots-clés