Cas clinique

Grand Prix 2017 sur le lymphome - 1er lauréat - Traitement d'un lymphome B à grandes cellules EBV+ par valproate de sodium et ganciclovir

Mis en ligne le 10/05/2017

Auteurs : M.C. Laroque, J. Abraham, N. Dmytruck, A. Jaccard

Lire l'article complet (pdf / 1,43 Mo)

Nous rapportons le cas d'une patiente souffrant d'un lymphome B diffus à grandes cellules EBV+, réfractaire, traitée par valproate de sodium et ganciclovir.

Une patiente âgée de 58 ans est prise en charge pour un lymphome B diffus à grandes cellules à différenciation plasmocytaire, CD20 −, EBV+, avec sécrétion d'une immunoglobuline G kappa (IgGk) monoclonale, de stade IV osseux et IPIaa 2. Pendant 4 ans, elle bénéficie de traitements du lymphome de type CHOP, BEAM avec autogreffe, DHAP, ifosfamide + étoposide, bendamustine, et de traitements destinés au myélome en raison de la différenciation plasmocytaire : bortézomib + doxorubicine + dexaméthasone, lénalidomide + dexaméthasone, bortézomib + lénalidomide + dexaméthasone. La réponse est à chaque fois partielle avec une progression secondaire.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Pr Marie-Céleste LAROQUE

Médecin, Hématologie, CHU Dupuytren, Limoges, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Julie ABRAHAM

Médecin, Hématologie, CHU Dupuytren, Limoges, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Nataliya DMYTRUK

Médecin, Hématologie, CHU Dupuytren, Limoges, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Arnaud JACCARD

Médecin, Hématologie, CHU Dupuytren, Limoges, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
Mots-clés