Dossier

Leucémie lymphoïde chronique

Mis en ligne le 31/10/2022

Auteurs : M.C. Béné, S. Choquet

  • Les études biologiques présentées à l'EHA étaient essentiellement focalisées sur le microenvironnement des cellules de LLC, avec des explorations en profondeur de la cytotoxicité, potentiellement applicables en thérapeutique. En clinique, les études se sont concentrées sur les inhibiteurs de la Bruton tyrosine kinase (ibrutinib et acalabrutinib), l'inhibiteur de BCL2 vénétoclax, en association ou non avec un anticorps monoclonal anti-CD20. Sans pouvoir ressortir un avantage décisif pour un traitement ou un autre, les résultats n'en sont pas moins spectaculaires, améliorant un peu plus le pronostic de la LLC.
Liens d'interêts

M.C. Béné déclare avoir des liens d’intérêts avecAstraZeneca.

S. Choquet déclare avoir des liens d’intérêts avec AbbVie, Atara, AstraZeneca, Janssen, BMS, Sandoz, Sanofi, Viatris, Takeda, Novartis et Gilead-Kite.

auteurs
Dr Sylvain CHOQUET

Médecin, Hématologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
Mots-clés