Dossier

La leucémie lymphoïde chronique - Entretien avec les Prs Véronique Leblond et Loïc Ysebaert

Mis en ligne le 30/12/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1,35 Mo)

Les 10 dernières années ont été marquées par de grandes avancées thérapeutiques. Ainsi, pour le traitement de première ligne des patients plutôt jeunes et présentant un bon état général, l'immunochimiothérapie RFC − associant rituximab, fludarabine et cyclophosphamide − est devenue le gold standard. Elle a permis une amélioration à la fois de la survie sans progression et de la survie globale, au prix toutefois d'une certaine toxicité. Plus récemment, l'intérêt de l'obinutuzumab (GA101), un anticorps anti-CD20 a été démontré, associé au chlorambucil, pour le traitement de première intention des patients âgés non éligibles à la fludarabine. Pour ces sujets, cette association est désormais le traitement de référence.

Liens d'interêts

Franck Fontenay déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteurs
Pr Véronique LEBLOND

Médecin, Hématologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Loïc YSEBAERT

Médecin, Hématologie, Institut universitaire du cancer de Toulouse (IUCT) Oncopole, Toulouse, France

Contributions et liens d’intérêts
M Franck FONTENAY

Journaliste, Spécialiste de l'information médicale, Royan, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
10 ans des Correspondances en Onco-hématologie,
Leucémie lymphoïde chronique (LLC)
Mots-clés