Dossier

Lymphome à cellules du manteau : 10 années d'avancées significatives

Mis en ligne le 30/12/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 1 013,18 Ko)

Le diagnostic du lymphome à cellules du manteau (LCM) repose sur la mise en évidence dans la tumeur de la translocation récurrente entre les gènes de la chaîne lourde des immunoglobulines et de la cycline D1 [t(11;14)] , ou l'observation d'une surexpression de la cycline D1 sur une biopsie. L'équipe espagnole de E. Campo a plus récemment mis en évidence l'intérêt de rechercher l'expression de SOX11, qui est un facteur de transcription connu pour son rôle dans le développement neurologique et dont l'expression est augmentée dans les LCM [> 90 %, 100 % en absence de t(11;14)]. Dans cette pathologie, SOX11 jouerait un rôle pléiotropique sur les mécanismes de prolifération, d'angiogenèse et d'apoptose. Les anomalies de SOX11 ne sont cependant pas spécifiques du LCM et d'autres types histologiques expriment également cette protéine : les lymphomes lymphoblastiques (100 %), certains lymphomes de Burkitt (25 %) et les leucémies prolymphocytaires T (66 %).

Liens d'interêts

B. Tessoulin déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

S. Le Gouill n’a pas précisé ses éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Benoît TESSOULIN

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Steven LE GOUILL

Médecin, Hématologie, CHU, Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
10 ans des Correspondances en Onco-hématologie
Mots-clés