Dossier

Nouveautés dans la compréhension de la thrombose chez les patients atteints de néoplasies myéloprolifératives

Mis en ligne le 30/04/2022

Auteurs : A. Guy, C. James

  • La survenue de thromboses artérielles ou veineuses est un risque majeur au cours des néoplasies myéloprolifératives (NMP) dont la physiopathologie sous-jacente est complexe et encore partiellement élucidée. Ces dernières années, des progrès dans la compréhension de cette physiopathologie ont été réalisés avec la mise en évidence de la participation de nouveaux acteurs : les polynucléaires neutrophiles et la formation de neutrophil extracellular traps (NET), les cellules endothéliales et les globules rouges. Ces données ouvrent la voie à de nouvelles recherches, notamment sur les mécanismes précis sous-jacents en jeu, et potentiellement sur de nouvelles voies thérapeutiques.
Liens d'interêts

A. Guy et C. James déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Alexandre GUY

Médecin, Hématologie, CHU Bordeaux, Pessac, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Chloé JAMES

Médecin, Hématologie, CHU de Bordeaux, Bordeaux, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Hématologie,
Oncologie hématologie
thématique(s)
Syndromes myéloprolifératifs
Mots-clés