Dossier

Signalisation du BCR et microenvironnement ganglionnaire normal

Mis en ligne le 20/11/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 418,94 Ko)
Du lymphocyte B naïf au lymphocyte B mature (1)
Le développement lymphocytaire B normal requiert une succession ordonnée d’étapes. La première a lieu dans la moelle osseuse et est indépendante de l’antigène. La maturation des précurseurs de la lignée B s’effectue par le réarrangement des gènes d’immunoglobulines, conduisant à la formation de lymphocytes B immatures (ou naïfs). Les cellules B qui ont quitté la moelle osseuse migrent vers les tissus périphériques (les ganglions lymphatiques, les cavités séreuses et la rate), où leur développement conduira à la production de lymphocytes B matures. Les lymphocytes B matures sont de 3 types :
► les cellules folliculaires matures ;
► les cellules de la zone marginale splénique ;
► les cellules B1, présentes essentiellement dans les cavités séreuses. Les cellules folliculaires matures vont migrer vers les follicules lymphoïdes ganglionnaires.
Consulter la vidéo de nos experts
voir la vidéo
Téléchargez les illustrations

voir la vidéo
auteurs
Dr Anne QUINQUENEL

Médecin, Hématologie, CHU Reims, Reims, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Florence CYMBALISTA

Médecin, Hématologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés