Dossier

Covid-19 et cancer : l'expérience de Gustave Roussy

Mis en ligne le 31/03/2021

Auteurs : E. Colomba, F. Pommeret, F. Barlesi, L. Albiges

Des données suggèrent un risque accru de formes sévères de Covid-19 chez les patients atteints de cancer. Du 14 mars au 28 avril 2020, 178 patients ayant un cancer ont été pris en charge à Gustave Roussy pour une infection par le SARS-CoV-2. 125 (70,2 %) ont été hospitalisés pour un Covid-19, 47 (26,4 %) ont vu leur état clinique s'aggraver et 31 (17,4%) sont décédés. Dans l'analyse multivariée, un score ECOG  2 était le facteur le plus significativement associé à l'aggravation clinique et au décès et des taux élevés de CRP et de LDH étaient également significativement associés à un risque accru d'aggravation clinique ; le risque de décès était accru en cas d'augmentation de la CRP et des D-dimères. L'épidémie de Covid-19 a été à l'origine d'un retard de la prise en charge thérapeutique chez 41 % des patients (délai médian : 20 jours) et d'une adaptation de la stratégie thérapeutique chez 30 % des patients.

Liens d'interêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Dr Émeline COLOMBA-BLAMEBLE

Médecin, Oncologie, Gustave-Roussy Cancer Campus, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Fabrice BARLESI

Médecin, Oncologie, Institut Gustave-Roussy, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Laurence ALBIGES

Médecin, Oncologie, Gustave-Roussy Cancer Campus – Grand Paris, Villejuif, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Oncologie urologie,
Urologie,
Infectiologie
Mots-clés