Mise au point

La cardiomyopathie cirrhotique

Mis en ligne le 08/04/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 329,74 Ko)
»» La cardiomyopathie cirrhotique est une anomalie cardiaque associant des anomalies morphologiques, fonctionnelles, électrophysiologiques et biologiques chez les patients atteints de cirrhose mais sans autre pathologie cardiaque connue. Elle peut être mise en évidence après une variation aiguë des conditions hémodynamiques, provoquant un tableau d’insuffisance cardiaque, mais cette éventualité est rare. Différents tableaux ont été décrits : un remplissage excessif, une diminution de l’inotropisme secondaire à l’utilisation des bêtabloquants, la création de shunt portocave, endovasculaire ou chirurgical, après une transplantation hépatique. La cardiomyopathie cirrhotique a été impliquée dans la physiopathogénie du syndrome hépatorénal. Les critères diagnostiques restent à préciser. Il n’y a pas de traitement spécifique pour cette pathologie. Cette entité peut être réversible après transplantation hépatique.
auteurs
Dr MARIO ALTIERI

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, caen, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Ephrem SALAME

Médecin, Chirurgie viscérale et digestive, CHU TOURS, Tours, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Yvon CALMUS

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Transplantation
Mots-clés