Dossier

Facteurs de risque et mortalité des transplantés hépatiques atteints de Covid-19

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : J. Dumortier

La maladie dénommée “coronavirus disease 2019” (Covid-19), causée par le virus SARS-CoV-2, est aujourd'hui une pandémie mondiale. Les patients présentant des comorbidités ont un risque élevé de développer une maladie grave. Il s'agit notamment des transplantés d'organe solide sous traitement immunosuppresseur. Pour les malades chroniques du foie, il existe un sur-risque de forme sévère lié à l'âge et à la sévérité de la maladie hépatique (cirrhose et cirrhose décompensée). En ce qui concerne les transplantés hépatiques, il existe probablement un sur-risque de forme sévère, mais moindre que pour les transplantés de rein ou de poumon. L'âge est le facteur majeur associé à la sévérité de la Covid-19. La question du rôle respectif joué par le traitement immunosuppresseur et par les comorbidités en tant que facteurs déterminants principaux du sur-risque de forme sévère reste posée.

Liens d'interêts

J. Dumortier déclare ne pas avoir de liens d’intérêts enrelation avec cet article.

auteur
Pr Jérôme DUMORTIER

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Hôpital Édouard-Herriot, Hospices civils de Lyon, Lyon
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
COVID-19,
Foie
Mots-clés