Cas clinique

Grand Prix 2017 - 2e lauréat : Le greffon rénal du siècle !

Mis en ligne le 12/07/2017

Auteurs : Antoine Sicard, Lionel Badet, Olivier Thaunat, Emmanuel Morelon

Lire l'article complet (pdf / 1,07 Mo)

Malgré des avancées thérapeutiques importantes, la durée de vie moyenne des greffons rénaux n'est actuellement pas satisfaisante. Elle est inférieure à 15 ans. Nous décrivons ici l'histoire de M B., qui célébrera cette année le 50 e anniversaire de sa transplantation et le 100 e anniversaire de son greffon rénal !

M B., 73 ans aujourd'hui, a bénéfi cié le 21 avril 1967 à l'hôpital de l'Antiquaille, à Lyon, d'une transplantation rénale préemptive avec le rein de son père, alors âgé de 50 ans, en raison d'une insuffisance rénale terminale secondaire à un syndrome d'Alport (figure 1) .

Le traitement immunosuppresseur a consisté en une induction par du sérum antilymphocytaire et l'association de fortes doses de corticostéroïdes et d'azathioprine (AZA). Le compte-rendu opératoire de l'intervention décrit la technique chirurgicale employée (figure 2) .

Liens d'interêts

A. Sicard déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

Les autres auteurs n’ont pas précisé leurs éventuels liens d’intérêts.

auteurs
Dr Antoine SICARD

Médecin, Néphrologie, Hospices civils de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Lionel BADET

Médecin, Chirurgie générale, Hospices civils de Lyon, hôpital Edouard-Herriot, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Dr Olivier THAUNAT

Médecin, Immunologie et immunopathologie, Hospices civils de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Emmanuel MORELON

Médecin, Néphrologie, Hospices civils de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, Lyon, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
Rein
Mots-clés