Dossier

Impact de la Covid-19 sur la liste d'attente de greffe et l'activité de transplantation en 2020

Mis en ligne le 30/06/2021

Auteurs : C. Legeai, F. Kerbaul

La pandémie de Covid-19 a affecté fortement l'activité de prélèvement et de greffe d'organes en France, malgré l'intense implication de tous les acteurs du domaine. En 2020, le recensement et le prélèvement de donneurs décédés ont diminué respectivement de 12 % et de 21 % par rapport à la moyenne des 2 années précédentes. De même, le nombre de nouvelles inscriptions sur la liste nationale d'attente a baissé de 12 % et le nombre de greffes, de 24 %. L'incidence cumulée de décès ou de sorties de liste en raison d'une aggravation des nouveaux inscrits, en attente de greffe hépatique 3 mois après leur inscription, était en 2020 significativement supérieure à celle des inscrits en 2018 et 2019. La surveillance en continu au niveau national des échecs de greffe précoces parmi les greffes réalisées en 2020 n'a pas mis en évidence de dégradation, quel que soit l'organe. À la fi n de l'année 2020, moins de 1 % des candidats à une greffe et moins de 1 % des porteurs de greffon sont décédés des suites de la Covid-19, quel que soit l'organe considéré.

Liens d'interêts

C. Legeai et F. Kerbaul déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec cet article.

auteur
Dr Camille LEGEAI

Médecin
Prélèvement greffe organes-tissus, Agence de la biomédecine, Saint-Denis La Plaine
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
COVID-19
Mots-clés