Entretien / Interview

Première xénogreffe cardiaque de porc chez l'homme, utilisant des animaux génétiquement modifiés

Mis en ligne le 30/06/2022

Auteurs : Gilles Blancho. Propos recueillis par le Pr Yvon Calmus.

  • Quelle est la nouveauté de la xénogreffe cardiaque réalisée le 7 janvier dernier ?
    Gilles Blancho – Un patient américain de 57 ans a reçu le 7 janvier un coeur issu d'un porc génétiquement modifié, à Baltimore (équipe chirurgicale du Dr Bartley Griffith, Maryland, États-Unis). Il s'agit de la 1re xénotransplantation humaine d'un organe porcin génétiquement modifié. Ce patient avait été déclaré inéligible à une greffe humaine après plusieurs mois passés en assistance cardiaque. Le patient est sorti très rapidement de réanimation, avec des paramètres d'éjection corrects, sans trouble du rythme, et il a vécu 2 mois avec ce greffon. ( ... )
Liens d'interêts

G. Blancho et Y. Calmus déclarent ne pas avoir de liens d'intérêts en relation avec cet article.

auteurs
Pr Gilles BLANCHO

Médecin, Néphrologie, Institut de transplantation urologie-néphrologie, CHU de Nantes , Nantes, France

Contributions et liens d’intérêts
Pr Yvon CALMUS

Médecin, Gastro-entérologie et hépatologie, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris, France

Contributions et liens d’intérêts
centre(s) d’intérêt
Transplantation
thématique(s)
Cœur