Dossier

Transplantation cardiaque : sélectionner les bons candidats

Mis en ligne le 30/06/2019

Auteurs : N. Lamblin, C. Goeminne

  • La transplantation cardiaque reste le seul traitement curatif des malades atteints d'insuffisance cardiaque avancée, plus nombreux grâce à la diminution des décès par mort subite.
  • La pénurie relative de greffons cardiaques nécessite de rationaliser la transplantation cardiaque en la réservant aux cas suffisamment sévères pour que la survie moyenne soit améliorée par la greffe.
  • Mais il faut aussi exclure les cas trop sévères et/ou avec des comorbidités importantes, car ils présentent un risque de décès postopératoire, malgré la greffe, trop élevé. Ces situations constituent des contre-indications temporaires ou définitives.
Liens d'interêts

N. Lamblin et C. Goeminne déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

auteur
Pr Nicolas LAMBLIN
Pr Nicolas LAMBLIN

Médecin
Cardiologie et maladies vasculaires
Institut coeur-poumon, CHRU, Lille
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Transplantation,
Cardiologie
thématique(s)
Cœur
Mots-clés