Dossier

Biomarqueurs

Mis en ligne le 31/12/2022

Auteurs : F. Penault-Llorca

  • Anticorps drogue-conjugués, exemple du trastuzumab déruxtécan : mise en évidence de mécanismes de résistances variés, soit liés à la liaison anticorps et cible, soit liés à la molécule.
  • HER2 low ou faible et réponse au trastuzumab déruxtécan : corrélation avec le degré d'expression de la protéine HER2 (HER2 2+ > HER2 1+ > HER2 0) et corrélation inverse avec l'hétérogénéité tumorale (en particulier la proportion de cellules HER2 0).
  • Diversité biologique des cholangiocarcinomes intrahépatiques : plus de 20 % des carcinomes de primitifs inconnus seraient en fait des métastases d'iCCA et dans environ 50 % des cas des cibles thérapeutiques sont présentes (mutations IDH1/2, fusions FGFR2, fusions NTRK, altérations de ERBB-2, MSI, TMB élevé, etc.).
  • Risque de cardiotoxicité accrue aux anthracyclines chez des patientes atteintes de cancer du sein avec anomalies germinales des gènes de la recombinaison homologue.
Liens d'interêts

F. Penault-Llorca déclare avoir des liens d’intérêts avec Daiichi Sankyo, AstraZeneca, Janssen, Incyte, Pfizer et GSK.

auteur
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA
Pr Frédérique PENAULT-LLORCA

Médecin
Anatomie et cytologie pathologiques
Centre Jean-Perrin, Clermont-Ferrand
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
Mots-clés