Dossier

Cancer et troubles sexuels chez la femme

Mis en ligne le 04/05/2016

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 261,40 Ko)

Les traitements en cancérologie peuvent altérer la qualité de la sexualité féminine. L'information sur ce retentissement doit faire partie de la consultation d'annonce de la prise en charge thérapeutique. Les soignants doivent améliorer leur formation sur ce point et ne plus considérer ce dialogue comme un tabou.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), “la santé sexuelle est un état de bien-être physique, émotionnel, mental et social en relation avec la sexualité, et non pas simplement l'absence de maladies, de dysfonctionnements ou d'infirmités. La sexualité humaine englobe aussi bien les rapports sexuels que l'érotisme, l'intimité et le plaisir. La sexualité est expérimentée et éprouvée au moyen des pensées, des actions, des désirs et des fantasmes”. Les dysfonctionnements sexuels sont classés en 4 catégories principales : les troubles du désir, de l'excitabilité, de la capacité à parvenir à un orgasme et de la résolution postorgasmique. La dyspareunie et le vaginisme, gênant, voire empêchant la pénétration, y sont associés. En cancérologie, bien que quelques effets indésirables soient de courte durée, beaucoup de femmes sont confrontées aux effets à long terme, comme l'arrêt de la fonction hormonale, les modifications corporelles induites par les cicatrices, la fatigue, le retentissement psychosocial de la maladie influant sur la qualité de vie et la sexualité. Ces dysfonctionnements varient en fonction de la localisation de la maladie et des traitements subis. Cet article s'intéresse au retentissement iatrogène des différents traitements sur la sexualité féminine selon les localisations traitées ainsi qu'aux moyens disponibles pour tenter d'y remédier.

auteur
Dr Anne DE LA ROCHEFORDIÈRE
Dr Anne DE LA ROCHEFORDIÈRE

Médecin
Oncologie
Institut Curie, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale
thématique(s)
Soins oncologiques de support
Mots-clés