Dossier

Cancérologie digestive

Mis en ligne le 20/12/2018

Auteurs : J.B. Bachet

Recommandé par 1 personne

  • Un taux d'ACE (antigène carcinoembryonnaire) supérieur à 2,35 ng/ml après une opération d'un cancer du côlon de stade II pourrait aider au choix de la chimiothérapie adjuvante.
  • L'étude TRIBE2 confirme l'intérêt de la quadrichimiothérapie (FOLFOXIRI + bévacizumab) en induction dans le cancer colorectal métastatique.
  • Le trifluridine + tipiracil devrait constituer prochainement une nouvelle arme thérapeutique, en troisième ligne, dans le cancer gastrique ou œsogastrique avancé.
  • Les anticorps anti-PD-L1 confirment des résultats prometteurs dans le carcinome hépatocellulaire avancé ; les études de phase III sont en cours.
  • Le génotypage de la dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) et une réduction de 50 % de la dose de fluoro­pyrimidine en cas de variant permettent d'éviter la surtoxicité consécutive à l'activité déficiente de la DPD.
Liens d'interêts

J.B. Bachet déclare avoir des liens d’intérêts avec Amgen, Bayer, Merck Serono, Roche, Sanofi, Servier et Shire.

auteur
Pr Jean-Baptiste BACHET
Pr Jean-Baptiste BACHET

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière, AP-HP, Paris
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
Mots-clés