Dossier

Cancers digestifs

Mis en ligne le 27/07/2018

Mis à jour le 01/08/2018

Auteurs : D. Malka

  • La chimiohyperthermie intrapéritonéale n'améliore pas les résultats de la résection optimale des carcinoses péritonéales colorectales ; en préventif, elle n'améliore pas le pronostic des cancers colorectaux à haut risque de récidive péritonéale.
  • Le bénéfice du trastuzumab après progression dans le cancer de l'estomac n'est pas démontré. En deuxième ligne, le pembrolizumab n'est pas plus efficace que le paclitaxel, sauf en cas d'instabilité des microsatellites.
  • Succès du cabozantinib en deuxième  ligne du carcinome hépatocellulaire.
  • L'association témozolomide + capécitabine est supérieure au témozolomide seul dans le traitement des tumeurs neuroendocrines pancréatiques G1-2.
  • Le FOLFIRINOX modifié (irinotécan 150 mg/m², pas de FU bolus) est le nouveau standard en traitement adjuvant du cancer du pancréas.
Liens d'interêts

D. Malka déclare avoir des liens d’intérêts avec Agios, Amgen, Bayer, Roche, Sanofi, Merck Serono, MSD, Shire, Servier, Pierre Fabre Oncologie et HalioDx.

auteur
Dr David MALKA
Dr David MALKA

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Institut Gustave Roussy, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie digestif
Mots-clés