Dossier

Cancers digestifs - ASCO® 2014

Mis en ligne le 22/07/2014

Auteurs :

Lire l'article complet (pdf / 816,28 Ko)
»» Cancer du rectum : la RCT préopératoire (50 Gy + capécitabine) sans oxaliplatine reste le standard ; FOLFOX adjuvant à proposer si yp stade III (voire yp stade II ?).
»» SG prolongées (~ 30 mois) et similaires avec les associations CT + bévacizumab ou CT + cétuximab en 1re ligne de traitement du CCRm KRAS sauvage (exon 2) : choix selon préférences du patient, notamment en termes de profil de tolérance.
»» FOLFOXIRI-bévacizumab : option intéressante pour les CCRm BRAF mutés compte tenu de leur pronostic défavorable.
»» Maintenance par fluoropyrimidine/bévacizumab : supérieure à une pause complète après CT d’induction avec fluoropyrimidine, oxaliplatine et bévacizumab.
»» Ramucirumab : 1er antiangiogénique efficace dans le cancer gastrique avancé après échec d’une 1re ligne par fluoropyrimidine et platine.
auteur
Dr David MALKA
Dr David MALKA

Médecin
Gastro-entérologie et hépatologie
Institut Gustave Roussy, Villejuif
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie digestif,
Oncologie générale
thématique(s)
Radiothérapie
Mots-clés