Dossier

Cancers ORL

Mis en ligne le 31/07/2021

Auteurs : S. Hans

  • L'injection intratumorale de nanoparticules pour augmenter l'effet de la radiothérapie suivie d'une IMRT est faisable et a démontré un bon profil de sécurité.
  • Plusieurs essais ont mis en évidence l'intérêt de la désescalade thérapeutique dans les cancers de l'oropharynx HPV+.
  • Le toripalimab (immunothérapie) a montré une augmentation de la survie sans progression dans les cancers du nasopharynx, ce qui est rarement le cas avec l'immunothérapie et qui se traduit également par une augmentation de la survie globale.
  • L'intérêt d'une chimiothérapie par capécitabine comme traitement adjuvant dans le cancer du cavum de stade avancé a été mis en évidence.
  • L'association nivolumab + ipilimumab est indiquée chez les patients atteints d'un cancer des glandes salivaires récurrent/métastatique.
Liens d'interêts

S. Hans déclare ne pas avoir de liens d’intérêts en relation avec l’article.

auteur
Pr Stéphane HANS
Pr Stéphane HANS

Médecin
ORL et chirurgie cervico-faciale
Hôpital Foch, Suresnes
France
Contributions et liens d'intérêts

centre(s) d’intérêt
Oncologie générale,
Oncologie ORL
Mots-clés